LogoBesoin d'information ?
05-49-54-22-20
FrançaisEnglishDeutschePolskiSlovenščinaSrpskiRomân

Moissonneuse-batteuse hybride - Lexion : 25 ans d'existence et une moisson riche de records pour Claas !

Moissonneuse-batteuse hybride - Lexion : 25 ans d'existence et une moisson riche de records pour Claas !

Déjà 25 ans que la Lexion a révolutionné la technologie de récolte grâce au système APS Hybrid dont les performances ont rapidement fait la renommée de la gamme. De record en record, les ingénieurs n'ont de cesse de faire évoluer la machine dont les performances dépassent les 1 000 q/h avec moins de 1 % de perte de grains. Retour sur les faits marquants d'une "success story" née à Harsewinkel en Allemagne.

Claas Lexion 8900En 2019, Claas a dévoilé quatre nouveaux modèles de moissonneuse-batteuse Lexion dont la 8900. (©Claas)

La première moissonneuse-batteuse hybride souffle déjà sa 25e bougie. À l'époque, Claas lançait la plus puissante machine du monde, la Lexion 480. Sa particularité : son système de battage spécifique qui offrait des capacités sans équivalent.

La technologie appelée APS Hybrid System a été dévoilée pour la première fois lors de l'Agritechnica en 1995. Elle associait l'accélérateur baptisé APS à la séparation résiduelle des grains Roto Plus de la marque allemande. Depuis, elle est devenue le système de référence sur le marché des machines à haut débit.

Déjà plus de 350 q/h en 1995

Par rapport au dispositif de battage de la gamme à secoueurs Mega, le batteur gagne 15 cm de diamètre et atteint 600 mm contre 450 auparavant. Idem côté convoyeur, dont la largeur hérite de 12 cm supplémentaire (1 700 mm contre 1 580 sur la version précédente). La séparation résiduelle des grains utilise deux rotors axiaux. C'est cette évolution technique qui permettra à la Lexion 480 d'atteindre plus de 350 q/h dans les céréales, voire plus de 400 avec le millésime 1996 qui bénéficiait de rotors plus longs. À l'arrière de l'engin, les éparpilleurs pendulaires répartissent la paille sur toute la largeur de la coupe. 

En 1998, la moissonneuse s'illustre de nouveau comme étant la première machine à bénéficier du train de chenilles en caoutchouc sur l'essieu avant : l'installation Terra Trac. Déjà à ce moment, la volonté de protéger les sols face au poids des équipements frontaux, de plus en plus larges et donc de plus en plus lourds. À souligner que même chaussée de chenilles, le gabarit de la batteuse reste sous la barre des 3,5 m. La version 2011 bénéficiera même de l'homologation pour circuler à 40 km/h.

2002 : 10 000 exemplaires fabriqués à Harsewinkel

Dès 2002, déjà 10 000 Lexion étaient sorties de l'usine d'Harsewinkel. Seulement trois ans plus tard, la série 600 pulvérise les records en franchissant la barre des 600 q/h dans du blé. La performance sera d'ailleurs inscrite au livre Guiness des records en 2008. C'est la première fois qu'une machine de récolte ramasse 532 t en 8 h de travail. Trois ans après, nouveau record avec 675 t de blé récoltées en 8 h dans une parcelle située en Grande-Bretagne.

L'an passé, la marque a présenté quatre nouvelles séries de moissonneuses-batteuses de gros gabarit. La Lexion venait d'être entièrement repensée, en vue de proposer aux agriculteurs davantage de puissance, de débit de chantier, d'intelligence et de confort. Sans oublier la trémie qui gagne aussi du volume pour rester en cohérence avec le niveau de performances de l'engin : jusqu'à 18 000 l de capacité et 180 l/s de débit à la vidange.

790 ch sous le capot de la Lexion 8900

Les nouvelles Lexion ont d'ailleurs séduit le jury de journalistes européens qui leur remet le prix "Machine de l'année 2020" dès leur lancement. Système de battage et de séparation APSSynflow Hybrid, moteur MAN ou Mercedes-Benz... le constructeur souligne son souhait d'efficacité énergétique. Et pour pousser les performances toujours plus loin, l'Allemand installe son système Cemos Automatic pour optimiser les réglages au niveau de la séparation primaire, du nettoyage et de la séparation secondaire. Le tout en minimisant la charge du moteur pour limiter sa consommation de carburant.

Résultat : 790 ch sous le capot ! C'est la puissance maximale de la Lexion 8900, fleuron actuel de la gamme. L'été dernier, le vaisseau amiral en finition Terra Trac a franchi son nouveau cap lors de tests conduits en conditions réelles, toujours en Grande-Bretagne. Le débit dépasse les 1 000 q/h dans du blé en pointe, avec une moyenne établie à 940 q/h et un taux de perte sous la barre de 1 %. Outre la Lexion, les ingénieurs de la marque ont décliné la technologie Hybrid sur les machines de plus petites tailles, à savoir la Tucano depuis 2009. Sans oublier la fabrication chinoise baptisée Dominator 370 qui en profite aussi depuis 2019. 

Enfin, le mois dernier, c'est aux États-Unis que la Lexion 8600 Terra Trac a signé son record dans du maïs grain. 2 041 t ont ainsi été récoltées en 8 h, soit plus de 2 500 q/h, pulvérisant ainsi le précédent chiffre de 84 %, là encore réalisé aux commandes de la Claas Lexion 760 Terra Trac.