LogoBesoin d'information ?
05-49-54-22-20
FrançaisEnglishDeutschePolskiSlovenščinaSrpskiRomân

Ensileuses pour entrepreneurs - Les Claas Jaguar 900 ensilent les nouveautés

Ensileuses pour entrepreneurs - Les Claas Jaguar 900 ensilent les nouveautés

Présentées il y a un peu plus d’un an, les nouvelles ensileuses Claas Jaguar 900 type 498 sont maintenant entrées en phase de production après une saison 2017 de machines de pré-série. Ces nouveaux modèles intègrent notamment l’entraînement hydrostatique variable de l’outil frontal, l’optimisation du flux de récolte, une nouvelle transmission et le système Claas Auto Fill pour un chargement automatisé des remorques par l’arrière. De plus, le constructeur a profité de l’Agritechnica pour ajouter encore de nouveaux équipements, comme le rotor V-Max et une fonction de détection des charges pour les bennes.

Claas Jaguar 980, le type 498 en version US monte jusqu'à 800 chClaas Jaguar 980, le type 498 en version US monte jusqu'à 800 ch (©Claas)

Bien que le nom n’ait pas évolué beaucoup entre les Jaguar 900 type 497 ancienne génération et les nouvelles Jaguar 900 Type 498, la machine gagne en intelligence pour un gain de performance et de confort. Cette nouvelle machine avait été présentée fin 2016 et quelques modèles de pré-série ont pu être observés dans les champs. Toutefois, en intégrant de nouveaux équipements exclusifs annoncés à l’Agritechnica, Claas ne peut produire de manière quantitative le type 498 pour la campagne 2018.

Claas Auto Fill gère la goulotte pour le chargement des remorques, même derrière l’ensileuse

Le système Claas Auto Fill, pour le déchargement sur les côtés de la remorque lors de l’ensilage, réduit les pertes de fourrage et facilite l’utilisation de la machine. Sur le principe, une caméra placée sur la goulotte détecte en continu les contours et le niveau de la remorque. Le jet de récolte est alors adapté automatiquement. L'élément nouveau : la possibilité de déchargement par l’arrière dans la benne comme pour le détourage ou les ouvertures dans le milieu d’une parcelle. À noter : l’Auto Fill est également disponible sur les Jaguar 800.

De plus, le nouveau système de détection de la charge permet de respecter facilement la charge maximale autorisée d’une remorque de transport pour une sécurité accrue sur la route. Le chauffeur peut mémoriser des valeurs de charge dans le Cebis pour trois ensembles tracteurs-machines.

Claas Auto Fill, la gestion automatique pour les bennes même derrière l'ensileuseClaas Auto Fill, la gestion automatique pour les bennes même derrière l'ensileuse. (©Claas)

Le régime de l’outil frontal s’adapte automatiquement

L’entraînement variable de l’outil frontal est hydrostatique et permet une transmission de la puissance quel que soit le régime. Si la longueur de coupe varie, le système adapte automatiquement le régime de l’outil frontal. Le flux de récolte reste ainsi régulier et la qualité de coupe est préservée. Toutefois, le conducteur reste libre de choisir lui-même un régime différent s’il le souhaite.

L’entraînement mécanique à régime constant est toujours disponible et peut se combiner avec l’entraînement variable. Dans cette configuration, les outils de coupe directe et les cueilleurs à maïs bénéficient de la puissance de l’entraînement mécanique combiné à l’hydrostatique pour une puissance élevée à un régime constant.

En complément, le pick-up peut désormais être équipé d’une nouvelle option : l’Active Contour. Elle permet une adaptation rapide aux différentes irrégularités du sol et réduit ainsi les pertes de récolte sur des terrains vallonnés. Les réglages des outils et les heures de travail sont maintenant mémorisables. Combiné à l’entraînement variable de l’outil frontal, le module surveille le réglage de celui-ci pour un fonctionnement optimal.

Les deux ressorts arrière sur les rouleaux de pré-compression du canal d’alimentation ont été remplacés par deux vérins hydrauliques à accumulateurs. Les différentes courbes de pression disponibles adaptent automatiquement la puissance de pré-compression de ces vérins aux différentes récoltes et à l’épaisseur du flux pour garantir une qualité de coupe optimale, même dans des conditions difficiles.

Le réglage automatique du fond de rotor optimise le flux de récolte

Le blocage hydraulique du contre-couteau permet un réglage rapide et précis de ce dernier. Il est ensuite bloqué hydrauliquement et reste dans cette position pour préserver la qualité de coupe. Ce verrouillage se réalise directement depuis la cabine.

Les nouvelles Jaguar 900 fonctionnent avec un fond de rotor à réglage automatique. « Directement fixé sur l’enclume et sur un autre point de pivot, le fond de rotor est modifié automatiquement lors du réglage du contre-couteau. L’écartement entre les couteaux et le fond de rotor reste constant sur toute la longueur de ce dernier, ce qui assure un flux de fourrage régulier. Cela économise également du carburant et réduit l’usure », déclare Guillaume Feys, coordinateur des chefs produits automoteurs de récolte chez Claas France.

Le nouveau rotor V-Max, présenté à l'Agritechnica, offre la possibilité de déplacer les porte-couteaux afin d’obtenir une éjection symétrique du fourrage même avec la moitié des couteaux. Il peut être associé à l’éclateur pour des longueurs de coupe maximales de 30 mm. Ainsi, la coupe peut être très courte avec tous les couteaux, par exemple pour des applications de type méthanisation, ou très longue avec la moitié des couteaux, pour le Shredlage entre autres.

 

Une nouvelle transmission pour une meilleure traction

 

Tous les nouveaux modèles Jaguar 900 se distinguent par une force de traction régulière et réactive pour le démarrage en pente ou l’accélération. Ils sont désormais proposés de série avec la régulation automatique de l'avancement Cruise Pilot.

Un nouveau bloc hydrostatique, conçu comme un double moteur à cylindrée variable, dispose d’une plage de régime élevée. Les déplacements sur route sont ainsi possibles à un très faible régime moteur, au bénéfice de la consommation de carburant. La transmission permet une vitesse maximale de 22 km/h en première pour le travail dans les champs.

Le blocage de différentiel peut être commandé manuellement ou s’activer automatiquement avec la détection d’un patinage ou se désactiver, de façon automatique également, à un certain angle de braquage et au-delà de 15 km/h. Enfin, le frein de parking s’enclenche automatiquement lorsque le levier d’avancement est en position neutre.